Recrutement de paysagistes-conseils de l'État

Annonce de recrutement :

En janvier 2020, le ministère de la transition écologique et solidaire, le ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités lancent un appel à candidatures parmi les paysagistes concepteurs pour exercer la mission de paysagiste-conseil de l’État, telle que définie par la circulaire du 2 mai 2012, auprès des services en charge de la mise en œuvre de leurs politiques au niveau central, régional ou départemental. 

Les candidats doivent figurer sur la liste nationale des personnes autorisées à utiliser titre de paysagiste concepteur et posséder au minimum, à la date du 1er janvier 2020, huit années d’expérience professionnelle dont 5 années révolues en tant que paysagiste concepteur à titre libéral, comme associé ou co-gérant d’une agence de paysage. 

Ils doivent posséder une expérience éprouvée et diversifiée en matière de protection, de gestion et d’aménagement des paysages et être capables d’accompagner et d’éclairer les services de l’Etat en vue d’une meilleure articulation entre les politiques publiques ayant un impact sur l’évolution des paysages : sites classés, patrimoine, urbanisme, planification, aménagement, environnement, agriculture, architecture, habitat, construction, habitat, risques, mobilités, énergies renouvelables, etc. Leur expérience en tant que praticien leur permet de se positionner comme force de proposition dans le but de faciliter la mise en oeuvre de ces politiques à une échelle plus opérationnelle, ainsi que leur appropriation par les acteurs du territoire. Ils doivent également faire preuve d’un intérêt pour les missions de service public, d’une culture générale dans le domaine de l’aménagement ainsi que d’un sens développé de l’écoute, de la pédagogie et de la concertation. Le permis de conduire un véhicule automobile (permis B) est nécessaire. 

Chaque candidat retenu s'engage à n'avoir aucune autre activité professionnelle dans le département ou dans la région où il exercera la mission de paysagiste-conseil. Le siège de son agence ne pourra pas être situé dans son territoire d’exercice en tant que conseil de l’État. Il s'agit d'une mission exercée à titre personnel sous forme de vacations journalières à raison de deux jours par mois en moyenne. 

A l’issue du recrutement, les candidats retenus seront inscrits sur une liste d’aptitude et seront affectés en fonction des besoins de l’administration. Les affectations peuvent donc s'étaler sur plusieurs années. Tout poste proposé à un paysagiste-conseil de l’Etat nouvellement recruté et refusé entraîne son placement d'office en disponibilité pour un an. Un nouveau poste lui est ensuite proposé. Un nouveau refus, non motivé par des circonstances exceptionnelles, vaudra démission. 

Le paysagiste-conseil de l’Etat est positionné auprès du directeur départemental des territoires (DDT/DDTM) ou du directeur régional de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), ou d’un directeur d’administration centrale. Il a le statut de « personnel salarié non titulaire du secteur public » et signe un contrat d’une durée d’un an renouvelable. Afin d’assurer efficacement cette mission auprès des services, la durée d’affectation sur un même poste est de 5 ans minimum et de 8 ans maximum. 

Télécharger l'annonce de recrutement
Renseignements complémentaires : pilotage-et-gestion-reseau-des-ace-et-pce.dgaln@developpement-durable.go... 

 

L’audition des candidats paysagistes pour intégrer le réseau des PCE s’est tenue les 23 et 24 septembre dernier 2020.
Sur 30 candidats admissibles, 16 ont été retenus :

●  Arthur Azagury
●  Grégoire Bassinet
●  Catherine DeatBleuze
●  Sylvain Delboy
●  Mathieu Delorme
●  Benoît Floquart
●  Anne Gaillard
●  Nicolas Galin
●  Claire Gautier
●  Julia Golovanoff
●  Elisabeth Heyler
●  Nathalie Marme
●  Benoît Martineau
●  Violaine Mussault
●  David Schulz
●  Pierre Vandenbrouck