LA RECONQUÊTE DES PAYSAGES ET LA PLACE DE LA NATURE EN VILLE

Communication de Mme Ségolène Royal le 25/09/2014

Le 25 septembre 2014, au cours de l'inauguration de l'exposition "Mon paysage au quotidien", Mme Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, a lancé un « Plan d'actions pour la reconquête des paysages et la place de la nature en ville », afin de mettre en place une politique nationale volontariste, incitative, partenariale et cohérente avec les objectifs du volet « Paysage » du projet de loi sur la biodiversité.
Ce plan d’action s’inspire notamment des conclusions du rapport « Paysages et Aménagement : propositions pour un plan national d’actions » que m’ont remis le 8 septembre dernier Denis Clement, Jean Luc Cabrit et Marie Pierrre Doizelet en présence des experts paysagistes et urbanistes.

Pour multiplier, valoriser et diffuser les initiatives les plus créatives et les plus efficaces, ce plan actionne dix leviers :
1) Le lancement du Printemps des Paysages et des Jardins en mai 2015, en partenariat avec les collectivités territoriales, avec la création d’un palmarès de « 1000 projets pour les paysages » (dans cinq domaines prioritaires : éducation et sensibilisation ; planification urbaine et paysagère incluant la participation des citoyens ; réalisations remarquables de professionnels du paysage en milieu rural, urbain et péri-urbain ; actions d’entreprises conjuguant transition énergétique et conception paysagère ; agro-écologie et gestion paysagère) et avec l’intégration des aménagements paysagers dans la démarche « Terre saine, commune sans pesticides » lancée en mai 2014.
2) Le soutien à 10 chantiers-laboratoires de restauration paysagère et requalification de territoires périurbains dégradés.
3) L’intégration du rôle des paysages et de son évaluation au 3ème Plan national Santé-Environnement (barrière contre les agents pathogènes, influence des espaces verts sur les convalescences post-opératoires, la santé psychique et les apprentissages scolaires).
4) La rénovation du Grand Prix national du Paysage (qui n’était plus attribué depuis 2012) autour du thème « les paysages de la transition énergétique et de la croissance verte ».
5) La généralisation des Plans de Paysage pour la réalisation de projets de territoires partagés définissant des objectifs locaux de qualité paysagère et les moyens de les atteindre.
6) La pérennisation de l’inscription du patrimoine naturel dans les journées annuelles du patrimoine.
7) L’appui à la reconnaissance pleine et entière du métier de paysagiste et à la valorisation de ses compétences prochainement certifiées par un nouveau diplôme d’Etat.
8) Le parrainage de la création d’une chaire d’entreprise « Paysage et Energie » au sein de l’Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles-Marseille, centrée sur la conjugaison des enjeux énergétiques et paysagers.
9) La constitution d’un réseau de territoires d’exception afin de soutenir leurs demandes de classement, d’obtention du label Grand Site de France et d’inscription de biens naturels au patrimoine mondial de l’UNESCO.
10) Renforcement de l’emploi lié aux paysages.

Classer le contenu : 
fichiers publics : 
Themes :