LA CAPACITE D’ACCUEIL ET DE DEVELOPPEMENT DANS LES PROJETS DE TERRITOIRES LITTORAUX

Lien avec le site de la DREAL Pays-de-la-Loire

La Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement des Pays de la Loire a engagé un partenariat de recherche avec l’Université de Nantes depuis 2005, à l’initiative du Plan urbanisme construction architecture (MEEDDM-DGALN), sur la capacité d’accueil et de développement des territoires littoraux.

« L’attractivité du littoral, étroitement liée à ses caractéristiques remarquables, favorise l’arrivée continue d’habitants, de touristes et d’activités. Cette pression humaine est à la fois porteuse de dynamisme local et source de ruptures des équilibres sociaux, économiques et environnementaux.
Dans ce contexte, adopter un projet de territoire équilibré constitue un enjeu pour le présent comme pour l’avenir des territoires littoraux.
La question de la capacité d’accueil et de développement est au cœur de cette problématique de gestion territoriale et de connaissance, comme le montre la place qui lui est accordée au Grenelle de la Mer au titre de l’aménagement durable. »
 
La capacité d’accueil d’un paysage est un serpent de mer auquel chacun d’entre nous a été confronté et qui énerve au plus haut point tout paysagiste normalement constitué. Cette étude a donc fait tilt dans nos têtes quand elle nous fut présentée. Bien sûr elle ne parle pas de paysage mais ô stupeur elle est bien faite et, il nous semble, fort intelligente. Ainsi nous ne pouvons que la recommander à ceux que le sujet intéresse et qui sont curieux de savoir comment il peut être abordé. Et pour la petite histoire cette notion est en train de faire un tabac chez les acteurs de l’aménagement, élus, technos divers, administrations….

Classer le contenu : 
Thème de ressource (réservé aux ressources) :